Hier, un petit imprévu

Je ne l'avais pas envisagé pour la bonne raison que je l'ignorais. Alors, forcément, c'était imprévu, vu que je ne m'y attendais pas. Et, ce n'est pas pour me chercher des excuses mais, franchement, vous auriez été moi que vous n'auriez pas pu l'imaginer.
Un copain m'appelle. Il a deux places pour le concert de Sting (le Sting du groupe The Police) à Brive-la-Gaillarde. Comme sa copine n'est pas en forme, il me propose de l'accompagner. Parce que je n'avais rien de mieux à faire, j'accepte.
C'était un bon concert. A 72 ans, Sting assure encore bien. Il a interprété les plus attendues des morceaux de son groupe, le public était heureux, l'ambiance était sympathique et ça a été une bonne soirée.

Démocratie représentative

Est-on vraiment représenté par l'Assemblée nationale ? Les députés·es et leur suppléant ou suppléante composent-ils un échantillon représentatif de la population ?
Pour 2023, l'INSEE présente un panorama des catégories socioprofessionnelles selon le sexe ou l'âge (source). On peut voir que sur 1000 personnes (pour supprimer les virgules), on trouve 15 agriculteurs, 67 artisans, commerçants et chefs d'entreprises, 224 cadres, 251 professions intermédiaires, 252 employés, 186 ouvriers et 5 "non déterminés". Dans ces catégories, on ne compte pas les personnes qui ne sont pas en emploi (retraités, chômeurs, personnes en situation de handicap et autres)
Pour les sondages, on s'appuie sur un échantillon représentatif de la population d'environ 1000 personnes. On ne se base pas uniquement sur les catégories socioprofessionnelles, on tient compte d'autres facteurs absents ici mais on va dire qu'on s'en fout. La représentation de la population à l'Assemblée nationale n'est pas en accord avec la réalité de la population française, c'est à ça que je veux en venir.

Sur le site de l'Assemblée nationale, on trouve une liste des députés par catégorie socioprofessionnelle (source). J'ignore si celle-ci est à jour.
Il en ressort que les catégories les plus présentes sont les cadres de la fonction publique, professions intellectuelles et artistiques avec 188 personnes, les cadres d'entreprise avec 120 personnes et les professions libérales et assimilés avec 80 personnes. Rien que ces trois catégories engrangent 388 personnes. On ne trouve qu'un technicien, un ouvrier agricole, un ouvrier non qualifié, inactif divers et un ancien employé et/ou ouvrier.
Il n'est certes pas impossible que l'on puisse être sensible aux questions qui intéressent le peuple tout en étant membre d'une certaine élite mais il ne me semble pas normal que l'on ne donne pas la parole aux intéressés·es d'une manière plus directe.
De plus, il est à mon avis un autre problème, c'est que beaucoup de ces députés·es sont en fait de vrais professionnels·les de la politique qui, c'est humain, pensent en premier lieu à assurer leur poste.
“La démocratie est le plus mauvais système de gouvernement - à l’exception de tous les autres qui ont pu être expérimentés dans l’histoire.”, a dit Churchill. Il prononce cette phrase alors qu'il n'est plus au commandes du pays. Il a été battu par le travailliste Clement Attlee en 1945. Il est donc dans l'opposition.
Cette phrase est tirée d'un discours à la Chambre des Lords dans lequel il dit également :

«Comment l'honorable gentleman conçoit-il la démocratie? Laissez-moi la lui expliquer, M. le président, ou au moins certain de ses éléments les plus basiques. La démocratie n'est pas un lieu où ou obtient un mandat déterminé sur des promesses, puis où on en fait ce qu'on veut. Nous estimons qu'il devrait y avoir une relation constante entre les dirigeants et le peuple. "Le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple": voilà qui reste la définition souveraine de la démocratie. ... Démocratie, dois-je expliquer au ministre, ne signifie pas "Nous avons notre majorité, peu importe comment, et nous avons notre bail pour cinq ans, qu'allons-nous donc en faire?". Cela n'est pas la démocratie, c'est seulement du petit baratin partisan, qui ne va pas jusqu'à la masse des habitants de ce pays. et, plus loin :

Ce n'est pas le Parlement qui doit régner; c'est le peuple qui doit régner à travers le Parlement. avant le passage d'où est tirée la phrase restée célèbre :

Beaucoup de formes de gouvernement ont été testées, et seront testées dans ce monde de péché et de malheur. Personne ne prétend que la démocratie est parfaite ou omnisciente. En effet, on a pu dire qu'elle était la pire forme de gouvernement à l'exception de toutes celles qui ont été essayées au fil du temps ; mais il existe le sentiment, largement partagé dans notre pays, que le peuple doit être souverain, souverain de façon continue, et que l'opinion publique, exprimée par tous les moyens constitutionnels, devrait façonner, guider et contrôler les actions de ministres qui en sont les serviteurs et non les maîtres.

Aujourd'hui en France, nous avons eu des élections législatives et nous avons eu les résultats que nous connaissons. La situation est apparemment inextricable et Macron n'a pas l'intention d'aider le parlement à faire ce pour quoi il a été élu. Le seul "plan" qu'il semble avoir encore en main, c'est de laisser pourrir la situation pour dissoudre l'Assemblée dans un an et, peut-être, dans cette attente, de tenter de faire des accords avec la droite voire l'extrême droite.

Alors, oui, peut-être bien que la démocratie est la moins pire des formes de gouvernement mais il me semble qu'il serait bon qu'elle soit au moins réellement représentative de la population française dans sa composition.

Au champ d'honneur

Mort pour la France
Mort au champ d'honneur

J'aime le calme des cimetières. Principalement des plus anciens d'entre-eux. J'aime les vieux cimetières, leurs vielles tombes abandonnées sur lesquelles plus personne ne vient se recueillir, ces pierres tombales qui s'effondrent, les inscriptions qui deviennent illisibles, ces décorations qui rouillent, brisées, en plein délitement. J'aime me promener là, profiter du silence, m'arrêter sur une sépulture ancienne vieille parfois de presque deux siècles ou sur une autre qui abrite toute une famille sur plusieurs générations. J'aime penser que toutes celles et tous ceux qui sont là ont été des êtres vivants.
Récemment, je passais par les allées d'un de ces cimetières anciens et une tombe a retenu mon attention. Il a l'air bien jeune, ce soldat qui a donné sa vie pour une guerre stupide, sans comprendre ce qu'il faisait là, quelque part sur un front, je ne sais pas où, ce n'est pas dit. Il a eu droit à cette mention "Mort au champ d'honneur". Ça a dû lui faire une belle jambe. Pour peu qu'il en ait au moins conservé une. C'était au printemps de 1917.

On vote et on attend

Quels que soient les résultats, il est possible que nous ayons à revoter pour les députés l'an prochain. J'écarte le cas où la macronie parviendrait à obtenir une majorité. Depuis quelques jours, je me dis que le plus probable, finalement, c'est que de nouvelles élections législatives soient prévues pour 2025.
De ce fait, si jamais un gouvernement est formé dans les jours à venir il n'aura pas le temps de faire grand chose. D'autant moins que les motions de censure pleuvront. On peut même imaginer une fin de quinquennat avec de nouvelles législatives annuelles.
Cela ne m'empêche pas de voter pour le candidat Nouveau Front populaire et de croiser les doigts pour qu'il conserve son siège.


Jean-Edouard et sa motobylette de qualité supérieure

Motobylette de qualité
Moto de Jean-Edouard

Riche de l'héritage de sa grand-mère qu'il a acquis de haute lutte et au détriment des autres membres de sa fratrie, Jean-Edouard a pu se payer cette splendide motobylette qu'il utilise lorsque sa Toyota-Tesla V12 double turbo compresseur à injection directe et double arbre à cames est en panne. Parce que cela arrive malheureusement assez souvent, il en est souvent réduit à devoir piloter ce vélomoteur sans âme qui se traîne lamentablement malgré son bicylindre en ligne de plus de 100cc.
Comme on le voit sur le document transmis par les autorités, Jean-Edouard ne semble pas très heureux d'avoir à se montrer au guidon de cet engin déplorable. Et pourtant, il est bien obligé de le faire pour se rendre à la plus proche épicerie afin de s'approvisionner en apéritif anisé ou, comme on a pu le voir récemment, se présenter au bureau de vote pour glisser son bulletin Rassemblement national dans l'urne.
Tous le savent bien, Jean-Edouard est ce que l'on a coutume d'appeler un sale type, un gros con, un immonde salopard. Et cela, sa tronche ne le cache pas. Pour autant, il serait erroné d'avancer l'idée selon laquelle tous les utilisateurs de véhicules à deux roues motorisés seraient en tous points semblables à Jean-Edouard. Même si nous n'en avons nous-même jamais rencontré, il se dit que certains de ces "motards" seraient de braves personnes.

Haut de page